mercredi 24 juillet 2013

juillet 2013 ouverture du blog

Bonjour, amis permaculteurs et amoureux de la nature !




Aujourd'hui c'est l'ouverture du blog du chantier volontaire internationale au Burkina Faso pour la mise en place d'un centre de formation en permaculture.



Permaculture?

La permaculture est une science et un art de l’aménagement d'un territoire. Elle peut être mise en œuvre partout, aussi bien à l’échelle d’un appartement, d’une ville, d’un potager, d’une ferme,... Et elle est accessible à tous. Cet art vise à aménager les écosystèmes humains de manière éthique et durable en les intégrant harmonieusement dans la nature (extrait du livre écrit par Steve Read qui sera bientôt publié par les éditions Actes Sud)


Le chantier


  • Chantier volontaire international?

Ce projet est mené en partenariat par l’association « Permaculture Itinérante », basée en France et « Itinérance Burkina Faso » au Burkina Faso avec la participation d’étudiants de l’Université Populaire de Permaculture. Le projet prendra place au village Kadomba II situé en région Ouest du Burkina Faso.
 Le chantier commencera le 10 novembre 2013 et se terminera le 10 décembre 2013. 
Les volontaires comprendront 5 étudiant(e)s de Permaculture  motivé(e)s selon leurs  compétences et 5 participants motivés pour le chantier. Une visite touristique et découverte de la zone (Bobo-Dioulasso) et des échanges socioculturels seront organisés dans la communauté.
Les participant(e)s seront accueillis entre le 7 et 8 novembre à l’aéroport de Ouagadougou par Eric, coordinateur du projet au Burkina Faso. Ils partiront pour Bobo-Dioulasso le 9 novembre et finaliseront le stage le 15 Décembre 2013.


Au programme:


- Visite du terrain et du village








  En voici un aperçu









- Initiation à la Permaculture de 2 jours co-animée par Véronique Pellé; formatrice en permaculture; et Eric Ouedraogo; coordinateur du projet;

- Chantier participatif avec la population sur le site






Eric a fait une première visite avec les chefs coutumiers du village






- Conception du centre de formation 

- Application des étapes d’élaboration d’un chantier en permaculture

- Mise en place de partenariats locaux avec différentes organisations écologiques

- Visite de quelques sites touristiques, et projets de développement durable de la zone

- Elaboration d’un rapport bilan du chantier avec photos pour les participant(e)s 

- Fin du stage le 10 Décembre ; fête d’au revoir et départ vers le 15 Décembre 2013



Les associations partenaires



  • Itinérance Burkina Faso

 Eric Ouedraogo:

Coordinateur national des actions                    
Agronome / certifié permaculture

Tel Burkina: 00 22 6 79 21 30 13 

Tel France : 00 33 6 50 34 61 83                            
Email: itinerance24@gmail.com


L'association Itinérance a été créé en 2005. Basée à Ouagadougou au Burkina Faso, elle œuvre dans le secteur de l'agro écologie et du tourisme communautaire. 
Depuis 2006 elle intervient dans la région du Nord au Village Yacouta, où est installé le site pilote de l'écovillage. 
Pour ce projet l'association interviendra dans la région de l'Ouest à 60 km de la capitale économique Bobo-Dioulasso au village Kadomba II.  



  •  Université Populaire de Permaculture

Site internet : http://permaculturefrance.org/


secrétariat:
00 33 6 32 71 76 09
upp@permaculturefrance.org



L'université populaire de permaculture organise la formation au certificat et au diplôme de permaculture, sous ses aspects pédagogiques (cours, compagnonage) et financiers. 



 

Présentation du village







Géographie:

Le village Kadomba est scindé en deux: Kadomba I et Kadomba II.
Kadomba II est situé à 50 km au Nord de Bobo-Dioulasso: la capitale économique du Burkina Faso. Il fait parti de la commune rurale de Satiri, située à 10 km de celui-ci.
Le village est traversé par un vaste cours d'eau du côté Sud ,la route
qui mène au village est praticable en saison sèche mais difficile en
hivernage (juin-septembre).

  • Climat
Le climat est tropicale. La saison sèche dure environ 8 mois, et la saison des pluies ou hivernage dure de mi-juin à mi-octobre et atteint son maximum en août. Les mois les plus chauds sont mars, avril et mai, où la température dépasse en permanence les 40 °C. 



Eau potable:


Le village dispose de deux forages d'eau potable et de puits traditionnels dans les concessions familiales.



Population:





Le village est composé d'une majorité de Bobo, ethnie de la région; et de Mossi . On compte environ 600 habitants, dont 150 femmes .



Activité, Economie:

Les hommes s'occupent de la production et du commerce, les femmes de l’élevage de petits ruminants et du commerce des produits halieutiques, qui sont:

- Le beurre de karité :substance comestible extraite des fruits du karité, un arbre poussant dans les savanes arborées de l'Afrique de l'Ouest.


- Le soumbala :épice utilisée en Afrique de l'Ouest, connue pour son odeur forte.Elle est faite à partir de graines de Neré (parkia bigloboza) et autres plantes médicinales: majoritairement des racines.


Chaque membre du village assure ses revenus en disposant d'une parcelle pour une production de subsistance. Seules quelques personnes disposent aussi d'un jardin potager près de leur maison.



Education, Soin:

Ce village ne dispose pas d'école primaire ni de centre de santé communautaire. Ces derniers sont situés à 5 et 10 km du village.





 




Le Projet est parrainé par le festival afrik o bendy 2013 de l’association Sennibolo basée à Landerneau près de Brest.