samedi 16 novembre 2013

16/11/13



Jour 2

Ce matin, 8h, les cours de Véro commence.
La chaleur fut plus lourde que le jour précédent et les esprits plus dispersés. Les exercices de réflexion permettent tout de même de raviver la concentration.




Le mal de gorge de Christelle l’empêche de parler et son visage parait fatigué. Elle s’éclipsa pour le repas du soir ainsi qu’Emilie dont l’estomac s’adapte difficilement a notre nouveau régime africain.
L’accueil des villageois est toujours aussi chaleureux : serviables et intéressés par le projet, nos tentatives en dioula les font rire. Pendant que des conversations portées sur nos modes de vie respectifs s’engagent,  les sourires échangés avec ceux ne parlant pas le français symbolisent une joie commune.